Le stade de Kégué ne respecte pas les normes

Le stade de Kégué ne respecte pas les normes

La menace est grande. Le stade de Kégué pourrait ne pas abriter les prochaines compétitions officielles des sélections nationales. La raison, le stade n’a pas entièrement respecté les critères d’homologation des infrastructures sportives établis par la CAF.

Même si la pelouse n’est pas en cause, d’autres manquements sont pointés du doigt.

« Au rang des manquements, on note l’absence de climatiseurs dans tous les vestiaires des équipes et des officiels des matchs et de la CAF/FIFA, l’absence de mobiliers dans les tous les bureaux susceptibles d’abriter les services, l’absence des infirmeries pour les joueurs et le public, et la salle antidopage totalement non équipée » indique L’Union.

En plus, le stade ne dispose pas de groupe électrogène de 1200 Kva, d’un terrain d’entraînement, des sièges avec dossiers sur les diverses tribunes et un système de vidéo.

 » Ces exigences de la CAF devraient être prises en compte au moment de la construction ou de la rénovation de l’infrastructure. Or, il s’agit de critères sur lesquels se fonde une mission d’inspection pour recommander à la CAF d’homologuer un stade pour deux ans « , a déploré l’inspecteur gabonais Didier Hamza dépêché la semaine dernière par la CAF pour évaluer l’ensemble de l’infrastructure et ses accessoires.

Le Togo attend la décision de la CAF qui doit étudier ce rapport de l’inspecteur. En cas de suspension, le Togo sera obligé de voir ses matchs délocalisés en attendant de corriger les insuffisances.

source: radiosportfm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *