Covid-19 et religion/ Les pasteurs de l’Eglise des AD du Togo désormais dans les domiciles des fidèles pour demander des offrandes et dîmes : des adeptes déjà mécontents !

La pandémie à la maladie du coronavirus est en train de bouleverser de force l’ordre des choses dans nos sociétés. Tant elle décime des milliers de vies humaines, tant elle met lentement à nu beaucoup de faits sociaux restés jusque-là dans les ténèbres de la raison. Les mesures parfois drastiques prises par les différents pays pour endiguer le mal qu’entraîne le coronavirus privent plusieurs organisations sociales de leurs activités et habitudes restées pourtant tenaces il y a quelques semaines seulement. Et si le fléau lié au covid-19 s’entête encore pour longtemps, il risque de faire tomber les plus puissants des  mythes qui ont été longtemps entretenus par des esprits bien ingénieux et rusés. Dans le lot, certaines églises qui font déjà de lourds frais à cause  de l’Etat d’urgence commencent par laisser tomber le voile et font ouvrir les esprits calfeutrés dans le fanatisme aveugle. L’argent, toujours l’argent ! Les fidèles absents depuis quelques semaines dans les églises seront désormais  poursuivis dans les maisons pour de l’argent.

En effet, dans une ‘’décision portant organisation des cultes en familles pendant la suspension des cultes dans les temples’’, le Bureau Exécutif de l’Eglise des Assemblées de Dieu du Togo prend plusieurs  dispositions dont les plus importantes sont les suivantes :

  • Article 1er : Sous la direction des Pasteurs, les familles sont exhortées à organiser dans les maisons, les cultes du dimanche et ceux qui se tiennent en semaine (études bibliques et prières) comme cela se tient d’habitude en temps normal. Retenons que ce ne sont pas des cellules de maisons.
  • Article 2 : Au cours de ces cultes, les familles sont priées de collecter des offrandes, les dîmes et autres dons pour les envoyer aux églises locales.
  • Article 3 : Comme le Christ a enseigné que les forts soutiennent les faibles, les bonnes volontés sont priées de se souvenir des personnes vulnérables dans cette période difficile.
  • Article 4 : Les Diacres, les Diaconesses et les fidèles  sont encouragés à se souvenir de leurs pasteurs dans cette période.
  • Article 5 : La présente décision prend effet à compter de sa date de signature.

 Précisons que cette décision a été signée à Lomé le jeudi, 09 avril 2020 suite à une session  ordinaire  des membres du bureau exécutif.

Le Bureau exécutif justifie la décision de collecte de dons, des offrandes et des dîmes par le fait que l’Eglise a l’obligation de faire face à ses obligations.

                Commentaire

Par cette décision, faut-il croire en réalité que nos églises en générale  ont pour mission principale, la collecte d’argent ? Nous sommes malheureusement dans l’obligation d’y répondre par l’affirmative au vu de la triste réalité que nous constatons. Cela devient bien triste de remarquer que les jugements que le commun des mortels se fait sur le vrai visage de la plupart des églises soient confirmés par le comportement de plusieurs pasteurs en ce laps de temps de suspension des cultes. Les témoignages de quelques  fidèles de l’Eglise des Assemblées de Dieu que notre rédaction a pu interroger dans la capitale révèlent que plusieurs adeptes de cette confession religieuse disent ne pas comprendre ces décisions du Bureau Exécutif. Pour ces derniers, il est inadmissible que l’Eglise des Assemblées de Dieu du Togo demande aux familles déjà privées de leurs sources de revenus habituelles de se saigner pour faire encore des dons aux pasteurs alors qu’au Ghana à côté et au Nigéria, c’est la même Eglise dans ces pays qui a fait des dons aux populations en passant par l’Etat.

Par ailleurs, nous apprenons que l’Eglise des Assemblées de Dieu fait partie des Eglises les plus financièrement assises au Togo et capables de venir en aide aux populations qui en ont besoin en ces durs moments de lutte contre le covid-19. Et paradoxalement, l’article 4 de la décision de l’Eglise trouve que c’est plutôt aux fidèles en situation  qu’il revient  de rattraper les dîmes, de faire des dons et donner des offrandes de tous genres aux pasteurs.

Pour comparer le mode de vie de ces pasteurs dont il est question ici à celui des fidèles en majorité, il suffit de faire une petite enquête sur les écoles que fréquentent leurs  enfants, les villas qu’ils habitent (S’ils ne sont pas logés par l’Eglise), les voitures dans lesquelles ils roulent et le train de vie que mènent leurs épouses. Le constat est souvent écœurant. Les  enfants de ceux qu’on appelle ‘’homme de Dieu’’ fréquentent les écoles les plus chères de la capitale, leurs maisons sont celles de la classe noble, leurs voitures sont des grosses cylindrées les plus luxueuses et l’habillement de  leurs épouses coûtent les yeux de la tête. Aucun salarié moyen ne peut fréquenter les hôtels et restaurants qu’ils fréquentent avec leurs familles. Il n’est pas rare de voir les responsables de ces églises demander aux fidèles de cotiser de l’argent pour acheter une belle voiture bien coûteuse au pasteur ou à  sa fille à l’occasion de son mariage. Voilà les types d’hommes que nous appelons idiotement hommes de Dieu.

Pour rendre service à Dieu, a-t-on besoin de mener une vie de richissime ? A-t-on besoin de  collecter de l’argent auprès des pauvres fidèles pour permettre au pasteur de vivre  une vie opulente au moment où certains fidèles se privent de nourriture pour se faire extorquer les dîmes et offrandes au nom d’un Dieu qui ne vit pas de notre argent ? Combien de pauvres les pasteurs aident-ils dans leurs entourages ? Accepter servir Dieu, n’est-ce pas un sacrifice ?

L’Eglise des Assemblées de Dieu n’est pas la seule qui demande aux fidèles  de l’argent alors qu’ils ne viennent pas au culte depuis les mesures d’urgence ;  il y en a bien d’autres. On note également des pasteurs qui se retrouvent en catimini dans leur église avec des fidèles têtus. On se souvient que l’un d’eux est déjà placé dans la maison de détention pour avoir violé les mesures d’urgence du gouvernement.

Les masques de faux pasteurs qui prennent les fidèles pour des machines à sous commencent par tomber. Aux fidèles de savoir désormais faire la part des choses. On ne cesse pas de réfléchir juste parce que c’est le pasteur qui nous parle. Allons à l’Eglise, mais pas à quatre pattes.

 Nous reviendrons beaucoup plus en détails sur les Eglises transformées en des entreprises à but lucratif dans nos prochaines parutions.

                                   Joachin S.

7 Comments on “Covid-19 et religion/ Les pasteurs de l’Eglise des AD du Togo désormais dans les domiciles des fidèles pour demander des offrandes et dîmes : des adeptes déjà mécontents !”

  1. Vous n’avez pas compris. Une église écrit à ses membres et même les vodoussi en font un choux gras. Plusieurs points sont dans cette décision mais c’est celui concernant l’argent qui vous fait mal. Les membres qui donnent savent donner et ils ne sentent pas obligés de donner. Ils le font en sachant que c’est à Dieu qu’ils donnent. Les églises sont avant tout des associations qui fonctionnent sur la base des contributions (dîme, offrandes et autres dons). C’est ce qui permet de payer les salaires, les factures et financer les œuvres sociales. Cette note encourage les membres à continuer l’exercice spirituel sans oublier l’effort collectif pour le soutien de l’œuvre de Dieu. Vous avancez en disant que cette église a beaucoup de moyens? Vous évaluez sa richesse à combien ? Et ses dettes à combien?
    Après vous sauter sur les pasteurs. Savez-vous qu’ils sont payés mensuellement par des comités qui gèrent les ressources des assemblées locales? Laissez-moi vous dire que la plupart d’entre eux bénéficient de dons. On ne devrait pas envier ces gens dont le travail tient seulement par la foi. Ils vivent des combats que nous ne vivons pas. Quand je vous lis je sens plutôt l’envie. Je suis désolé de le dire. Vous pouvez le confirmer ou l’infirmer.

    Je vous invite à vous renseigner davantage et louer aussi les bonnes actions de cette église dont certaines églises locales distribuent des vivres en ce moment. Ils prennent les moyens où ? Ce sont les contributions (dîme et offrande) qui le permettent. Si vous êtes vraiment de la presse, je serai heureux de voir une publication concernant les oeuvres sociales de l’église en ce moment. Eh bien oui, l’église fait bcp en ce moment et a besoin de moyens pr continuer. J’attends cela… Si vous ne le faites pas, c’est que vous êtes juste là pr accuser sans apprécier ce qui est fait de bien.

  2. Quand vous ne maîtrisez pas un sujet faites attention à ce que vous écrivez. Car vous n’avez aucune idée des conséquences de vos écrits. Pensez vous en tout âme et conscience que vous contribuez a quelque chose de positif avec ce que vous avez écrit ?
    Commencez d’abord a rectifier le titre de votre une. A aucun moment dans l’arrêté de décision il n’a été dit que les pasteurs se retrouveront dans les domiciles des fidèles pour percevoir les offrandes et les dîmes. Mais que dit votre titre? C’est de la malhonnêteté et de la méchanceté. Quel but cherchez vous a atteindre ?
    Quand moi j’ai lu les articles des décisions je n’ai rien vu de mal… Les membres/fidèles sont libres de prélever les offrandes et les dimes ou pas. Personne ne les y force.
    S’ils le sentent alors qu’ils le fassent

    Maintenant quelques questions pour vous.
    * Qui va payer le loyer des églises qui sont en location ou en bail de terrains ?
    * Comment les églises vont elles payer les factures d’électricité quand ont celles ci viennent avec un ou deux mois de retard.
    * Qui va payer les gardiens? Les secrétaires et même les pasteurs qui sont a plein temps?
    * Comment les églises vont elles faire face aux prêts contractés dans les banques?
    * Qu’il y ait culte ou pas il ya des coûts fixes auxquels les églises doivent faire face.

    Les églises des AD ne sont pas toutes logées a la même enseigne financièrement. Et chaque église locale est autonome. Les finances ne sont pas centralisées aux AD.

    Les églises AD ne sont financièrement assises comme l’église catholique donc la différence est claire.

    Au cas vous ne le savez pas il ya des églises locales des assemblées de Dieu qui distribuent des vivres aux nécessiteux chaque semaine depuis le début de cette crise et qui continuent de le faire . Mais on ne vous voit pas en parler. Pour vous donner juste un exemple faites un tour a l’église des assemblées de Dieu d’Agoe assiyeye et vous verrez de quoi je parle.

    Faites attention a ce que vous écrivez et essayez d’être vrai et juste dans vos écrits tout en pensant aux conséquences. Ne courrez pas seulement derrière une audience ou les lecteurs en tordant le coup aux informations

    Merci d’informer la population mais faites le bien.

  3. Monsieur le journaliste pour votre info. les pasteurs des AD se forment pour une periode de 7 ans au moins avant leur entree dans le ministere comme pasteur. ils conbaissent bien leur travail droit et devoir. si au moins voys avez une notion de votre metier le deontologie veut que vous alliez a la source des info pour comprendre ce que vous ignorez. l.ignorance est aussi dangereux que le coronavirus. ca tue. Alors vous contaminez la population de votre ignorance. il faut une masque de protection dans ce sens. si vous comprennez francais alors il faut considerer l.esprit de la decision. 1. la foi chretien est un don de soi. et celui qui se donne n.a pas de probleme a donner une partie de ses biens. 2. la foi edt volontaire donc personne n.est obligé de donner. 3. t.es tu posser la question de savoir comment le temple que vous avez posté est il construit.? si les pasteurs sont comme vos voleurs dans vos services est ce cette oeuvre allait etre realisee ? si tu es de bonne foi viens en personne me rencontrer pour d.amples ecplications. La JVA animera ine emission a propos le lundi a 18h. tu es invité. Bonne fete de paques. j.espere que ta cecité est guerie.

  4. Vous parlez de choses que vous ne comprenez pas bien. Avant de rédiger un tel article en usant d’accusations aussi grotesques qu’imprudentes, vous auriez dû interroger le bureau exécutif, et comprendre le bien fondé ou le mal fondé de leur décision.
    Sachez qu’en interrogeant quelques fidèles que avez sélectionnés vous mêmes vous n’avez eu que ce que vous vouliez écouter depuis longtemps.
    Apprenez pour votre, culture comment est organisée l’eglise des assemblées, de Dieu
    ainsi que les eglises locales avant d’écrire la suite de votre article.

  5. Monsieur le journaliste ou rédacteur, je crois que tu dois revoir ta prise de notes et tes analyses. Les articles 3,4 et 5 sont trop bien formulés au point où cela dépasse ton raisonnement et ton aptitude à commenter.

    Lorsqu’il s’agit d’argent, les pasteurs deviennent des voleurs, des escrocs et des « collecteurs d’argent ». Et lorsqu’ils règlent les différends etc… On ne vous entend pas commenter…

    Pour votre gouverne, les dîmes et offrandes sont une instruction divine. Et en ce temps, permettez-moi un conseil : l’église n’est pas le bâtiment dans lequel l’on célèbre le culte. L’église, c’est celui ou celle qui a été sauvé et qui croit en Jésus. Alors tant que l’église existe, les dons, les offrandes et les dîmes ne doivent pas manquer par conséquent veuillez prier pour plus d’éclaircissement, de compréhension.

  6. Bonjour Joachim S
    Je crois que vous avez mal interprété la décision du BE des AD. En tant que professionnel, vous auriez dû aller à l’information pour mieux comprendre avant toute publication. Dans les églises des AD du Togo, les offrandes et les dîmes collectées sont gérées par les membres eux-mêmes par l’intermédiaire des diacres que les membres élisent. Les Pasteurs des AD ne touchent pas l’argent de l’église. Ils sont juste informés de la situation financière et de sa gestion. Il faut aussi noter que les Pasteurs n’ont pas un salaire fixé par la hiérarchie et que c’est chaque église locale qui fixe la rémunération du Pasteur qui leur est affecté. C’est le collège des diacres qui fixe les salaires des pasteurs compte tenu de la capacité financière de l’église locale dirigée par ce pasteur. Par ailleurs, notez que l’église des AD est une église très ordonnée et qui fonctionne sur fonds propres jusqu’à présent sans subvention d’aucune sorte et elle a de multiples engagements sociaux (prise en charge des orphelins, des veuves, des centres médicaux sociaux et d’autres encore que les Togolais connaissent bien). Et toutes ses œuvres sont financées par les offrandes et les dîmes. Aucunes offrandes et encore moins les dîmes ne sont destinées au pasteurs. En outre, les offrandes et les dîmes sont des ordonnances de bibliques. Et en tant que leader, on ne peut que rappeler ces ordonnances aux fidèles.

    En tant que professionnel, je crois que vous deviez faire un meaculpa suite à votre publication qui n’est d’autre qu’un dénigrement.

    Merci bien et que Dieu vous bénisse
    ELITCHA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *