Kama/ Scandale sexuel en pleine brousse pour l’argent facile (Suite)

  Extrait de Perfidie et sexualité (Œuvre inédite)

Le rendez-vous fut fixé pour 20 heures. Il fallait se rendre  derrière le cimetière à trois kilomètres du village. Le trio se retrouve dans un coin du village et se rend à l’endroit prévu pour  le rituel magique. Le couple et Yacoubou, le marabout  sont arrivés sur les lieux après quinze minutes de marche. C’était dans une brousse suffisamment arborée, plutôt une petite forêt peu dense,  dans une nuit sans étoiles, d’une obscurité et  d’une épaisseur d’encre. Il n’était même pas possible de voir le sol noir  à travers les ténèbres aveuglantes. Seul le marabout avait tenu une torche qu’il fallait constamment taper avant qu’elle ne libère une lumière d’une visibilité très faible. Personne ne devra s’opposer aux consignes des esprits au risque de devenir fou, il faut bien le rappeler. Ganiou l’a bien répété à sa femme.

Le marabout choisit un petit carrefour où se croisaient deux sentiers. Il égorgea le coq d’un geste machinal précédé de quelques paroles incantatoires. Ganiou et sa femme Noura restés debout l’observèrent avec une attention bien particulière. Ils étaient tous deux pressés de voir cette cérémonie se terminer et devenir très riches. Le marabout, Yacoubou se retourne vers Ganiou, lui tend le coq égorgé et lui dit : « Tiens ceci. Tu te mettras à genoux au beau milieu  du chemin qui mène vers le village  et tu tiendras en l’air ce coq, le regard tourné vers le village. Mais attention, tu ne commettras pas l’erreur de regarder derrière toi avant mon signal. Tu ne bougeras non plus. Noura, quant à elle va tenir les cinq pièces d’argent et me suivra derrière toi pour le reste de la cérémonie ».

Ganiou se met sur ses deux genoux avec le coq entre ses mains en l’air. D’un signe de main, Yacoubou fait signe à Noura qui le suit. Le marabout s’est arrêté un peu loin de son client à une distance où les petits bruits ne peuvent pas  facilement lui parvenir. Il se fraie un passage dans la brousse à dix mètres du chemin. Il trouve un espace de terre nue et propre grâce à une vieille termitière aplatie. Il demanda à Noura de le rejoindre, ce qu’elle fit sans hésitation.

« Nous allons rentrer en contact avec les esprits. Tu vas leur demander tout ce que tu voudras comme richesse et tout sera accompli. On rentre en contact intime avec les esprits d’abord et après, tu  pourras leur adresser tes souhaits», précisa Yacoubou. Noura, la femme de Ganiou a commencé par avoir foi. Elle croyait véritablement à ce que lui disait le marabout, seulement, son cœur battait à cause de cette nuit ténébreuse et de ce lieu où elle se trouvait en ce moment à l’insu de ses parents car c’était un secret. Elle ne pouvait pas refuser d’exécuter un seul ordre du marabout.

 « Enlève tout ce que tu  as porté en toi, reste toute nue,  dresse  ton pagne sur le sol et étale-toi sur le dos.», ordonna le jeune marabout vicieux.

Noura s’exécuta religieusement. Elle s’était étalée  sur son pagne au sol toute nue. Le marabout alluma sa torche, sa lumière bien que faible lui permit de  contempler le joli corps de sa cliente allongée au sol. Yacoubou était dans tous ses états d’homme viril et surexcité. La jeune femme de Ganiou comptait les secondes, elle ne pouvait plus supporter son impatience de voir cette cérémonie affreuse se terminer pour se libérer et regagner enfin son domicile. Elle se demanda intérieurement ce qui allait se passer.

Le scandale qui va se produire, c’est à lire dans la suite de cette histoire pathétique lors de nos prochaines parutions.

JoachinSon   

One Comment on “Kama/ Scandale sexuel en pleine brousse pour l’argent facile (Suite)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *