Politique/Des jeunes organisés par Agbeyome pour semer des troubles selon le gouvernement

Dans un communiqué qu’il a rendu public au journal de 20 heures sur la télévision togolaise ce mercredi, 08 avril, le gouvernement dit avoir appris, de sources bien concordantes et dignes de foi, qu’un groupe de jeunes s’organise pour semer des troubles dans la ville de Lomé ce jeudi, 09 avril 2020. Le gouvernement a cité comme zones cibles, Agoè et d’autres localités de l’intérieur du pays sans plus de précisions. Le communiqué précise que cette machination est l’œuvre de la dynamique Kpodzro destinée à soutenir Messan Agbeyome Kodjo et empêcher qu’il ne se rende ce jeudi à la gendarmerie nationale suite à la convocation qui lui a été adressée. Il faut rappeler ici que le candidat de la dynamique Kpodzro  à la présidentielle du 22 février dernier est convoqué pour une seconde fois par la gendarmerie nationale en vue d’une enquête judiciaire. Pour la toute  première fois, il s’était fait représenter par son avocat pour des raisons de santé, a-t-on appris.

Le gouvernement dans son communiqué met en garde toute personne qui tenterait d’aller à l’encontre de la loi et invite M. Messan Agbeyome au respect des textes de la République. Le colonel Yaovi Okpaoul, chef de la Force Spéciale créée pour la riposte contre la pandémie du covid-19 invité à la TVT est venu renchérir la mise en garde du gouvernement. Ce dernier avertit et promet de faire appliquer la loi s’il arrivait que des jeunes sortent pour créer des troubles à l’ordre public. Selon le colonel, toute personne convoquée par  la gendarmerie a l’obligation de s’y rendre. Il s’appuie également sur les mesures d’urgence prises par le gouvernement interdisant le regroupement de plus de 15 personnes pour mettre en garde tout contrevenant à ces dispositions ayant pour but de lutter contre le coronavirus.

La dynamique Kpodzro pour sa part dénonce un acharnement contre M. Agbeyome Kodjo qui, selon elle, est sur le point d’être envoyé en prison pour être éliminé physiquement à travers une contagion au covid-19 qu’organise le pouvoir en place.

  Que va-t-il se passer ce jeudi ? Tout le monde attend de voir.

      La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *